Passez au contenu principal

Vous envisagez de vendre votre propriété ?

Nous sommes sans doute en mesure de vous proposer 20 à 40% de plus qu'un particulier

Entrez l'adresse de votre bien

Les questions fréquemments posées

Lorsque le règlement d'urbanisme de votre ville autorise la réalisation d'opérations immobilières sur votre propriété, la vente a un promoteur immobilier peut vous permettre de vendre votre bien à un prix supérieur à celui de la vente à un particulier.


En effet, c'est ce qu'il va être possible de réaliser après démolition, sur le terrain, de votre bien qui va permettre de déterminer le prix que nous allons pouvoir vous proposer.


En étudiant le potentiel constructible et en réalisant un bilan, nous serons en capacité de vous préciser l'amélioration à laquelle vous pourrez prétendre.


Toutefois, certains biens, notamment les appartements en copropriété, ne permettent pas la réalisation d'opérations de promotion immobilière.

Dans un premier temps, nous étudions les documents d'urbanisme de votre secteur à partir du PLU de la commune.


Puis à l'aide de partenaires architectes nous étudions ce qu'il est possible de construire sur votre terrain au regard de ces documents.


Ensuite, nous déterminons les prix de vente sur le marche du neuf et de l'ancien sur votre secteur.


A partir de ces analyses, nous réalisons le bilan financier qui détermine le prix d'achat que nous pouvons vous proposer.


Enfin nous comparons ce prix a la valeur estimée de votre bien afin de nous assurer que cela constitue une réelle opportunité pour vous. Si c'est le cas, sous un maximum de 2 semaines, nous revenons vers vous pour vous faire une proposition d'acquisition.

Cela ne peut qu'améliorer la valeur de votre bien. En effet plus un projet est grand et plus cela nous permettra de réaliser des économies d'échelle (une seule grue, un seul ascenseur, un parking plus optimisé etc …) et ainsi d'augmenter la valeur que nous serons en mesure de vous proposer.

Le métier de promoteur immobilier consiste à construire des immeubles neufs.


Pour cela le promoteur doit le plus souvent démolir les constructions existantes.


Cependant, ii lui arrive de diviser un terrain pour revendre un bien de bonne qualité en l'état puis de construire sur le reste du terrain quand cela est pertinent.


La présence d'une maison sur un terrain n'est donc pas un frein à la réalisation d'un programme immobilier.

Certains courtiers ou intermédiaires entre les vendeurs et les promoteurs vous font croire que leur mission ne vous coute rien puisqu'elle est payée par le promoteur.

C'est un faux calcul puisque cette commission d’intermédiation, comprise entre 5 à 12% du prix de votre bien, rémunère leur travail mais vient en déduction du prix que peut vous verser le promoteur.

Le prix de la vente est verse au moment de la signature de l'acte authentique chez le notaire après qu'il ait obtenu son permis de construire devenu définitif.


La durée nécessaire se situe généralement entre 13 et 15 mois.

L'amélioration de la valorisation de votre bien dépendant directement de ce que nous allons pouvoir réaliser comme projet donc la principale condition est l'obtention d'un permis de construire « purge du recours des tiers ».


L'obtention d'un permis de construire nécessite généralement 6 à 8 mois entre sa préparation et son instruction. 


Les recours sont des contestations que les voisins immédiats du projet peuvent faire contre le projet.


Ces recours éventuels ne sont pas une fatalité. Dans la plupart des cas ils ne font que retarder d'environ 4 à 5 mois l'acquisition de votre bien.


Dès que le permis de construire est « purge » du recours des tiers nous sommes en mesure d'acquérir votre bien.


Nos promesses de vente non sont JAMAIS assorties de conditions de pré-commercialisation ou d'accord de financement bancaire.

La plus-value immobilière  


La plus-value immobilière est la différence entre le prix d'achat (ou la valeur déclarée lors d'une donation ou d'une succession) et le prix de vente d'un bien immobilier. C'est sur cette base qu'est calculé l'impôt dont vous devrez vous acquitter lors de la signature de l'acte de vente définitif de votre bien.


La vente de votre résidence principale est, dans la très grande majorité des cas, EXONERÉ d'imposition sur la plus-value.


Le montant de l'impôt sur la plus-value est un calcul complexe, comme souvent en matière d'impôt, dont vous trouverez le détail sur le site des Notaires de France : https://www.notaires.fr/fr/immobilier-fiscalite/fiscalite-et-gestion-du-patrimoine/les-plus-values-immobilieres.


Ce qu'il faut retenir c'est que la plus-value va être imposée à l'impôt sur le revenu (19%) avec une surtaxe pour les plus-values supérieures à 50.000 € et à la CSG/CRDS au taux de 17,2%.


Ces impositions sont DEGRESSIVES en fonction de la durée de détention.


Vous êtes exonéré de l'imposition sur le revenu au delà de la 22ème année et celle sur les prélèvements sociaux au-delà de la 30ème année.


contact image

Contactez-nous

Par email
Par téléphoneau0 811 803 803Prix d'un appel local
ou